top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Guérin

“Top” 5 des pires clichés sur les migrants

Dernière mise à jour : 30 mai 2023

1️⃣ “Les migrants viennent piquer le boulot des Français”


Un grand classique.

Dans la vraie vie, les migrants sont souvent disposés à accepter des emplois dont les Français ne veulent pas : les fameux métiers en tension.

Les migrants sont aussi des consommateurs et contribuent donc, de fait, à stimuler la croissance économique.

Donc si on prend l’image du gâteau, l’arrivée des migrants n’oblige pas à le couper en davantage de parts. Leur arrivée permet de faire grossir le gâteau.



2️⃣ Les migrants ne cherchent pas à s’intégrer (à la société, à la culture française)


Vous avez vu un tapis rouge à leur arrivée ?

Que ce soit au niveau de l’accueil ou des démarches administratives, les joyeusetés commencent…

Malgré cela, la plupart font face et ne ménagent pas leurs efforts pour s’adapter, apprendre une langue compliquée, construire une nouvelle vie.

Ils apportent aussi de nouvelles perspectives culturelles dont nous ferions bien de nous enrichir.



3️⃣ Les migrants sont une charge pour le système économique et social.


Selon l’OCDE, les migrants contribuent plus qu’ils ne perçoivent.

Dit autrement : impôts payés > ensemble des frais de protection sociale, santé, éducation perçus.



4️⃣ Les migrants sont responsables de la criminalité et de la délinquance.


Les études criminologiques montrent que les facteurs qui contribuent à la délinquance sont complexes et nombreux : la pauvreté, l'éducation, la marginalisation sociale et la disponibilité des ressources économiques et sociales.

SI les migrants peuvent faire face à l’ensemble de ces enjeux, il serait malhonnête de généraliser.

En fait, le problème n’est-il pas de chercher à catégoriser ?



5️⃣ Les migrants ne sont pas qualifiés


Sur l’ensemble des immigrés en France en 2020, 43% sont diplômés du supérieur. (source : INSEE).






11 vues0 commentaire
bottom of page