top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Guérin

La bonne personne au bon poste

Dernière mise à jour : 27 juil. 2023

Quand je demande à des personnes étrangères quels types de poste elles recherchent, presque toutes me répondent : “je peux accepter n’importe quel travail”.


Pourquoi c’est la meilleure et la pire réponse ?


C’est la meilleure pour une seule raison : elle traduit une détermination à toute épreuve et la volonté de travailler coûte que coûte.

Pour gagner sa vie, s’en sortir, avoir une vie sociale, s’intégrer dans son nouveau pays.


C’est la pire car accepter tout et n’importe quoi peut les mettre en difficulté et à la merci d’employeurs parfois peu scrupuleux.


C’est la pire parce que cette posture envoie un message négatif.

Dire cela, c’est admettre qu’on n’a plus confiance en soi, qu’on se contentera de peu.

Se dévaloriser, c’est encourager l'employeur a faire pareil.


C’est la pire parce qu'on mérite tous mieux que ça.

Tout le monde a des compétences à faire valoir mais peu savent effectivement les mettre en évidence.

Bien souvent, les CV d’étrangers comportent des “trous” importants ou des expériences non mentionnées (considérées comme en décalage avec le poste visé).

Pourtant, quand on a migré, pendant plusieurs années, traversé et travaillé dans plusieurs pays, il y a forcément des acquis qui doivent être visibles et potentiellement transposés dans un nouveau poste.


Quand on est en (grande) précarité, je comprends tout à fait l’urgence de travailler pour pouvoir vivre plus dignement.


Cela peut sembler difficile à entendre mais même dans ce cas-là, il faut penser long terme.


Trouver un job, c’est bien, en trouver un qui me correspond, c’est mieux.


C’est là où le travail d’accompagnement et d’interconnaissance avec les candidats AVANT la mise en relation avec l’entreprise est fondamental.


En levant tout ou partie des freins à l’emploi, les raisons ou les excuses pour que ces 2 publics ne se rencontrent pas, peuvent sauter. Avec un objectif : la bonne personne au bon poste.


S’inscrire dans le long terme devient alors possible : pour les étrangers et pour les entreprises.

14 vues0 commentaire
bottom of page